Les Huiles

Tableaux

Bouquets

Mer et Ciels

La figure dans l’oeuvre

Printemps

Natures mortes

Portraits

Neiges

Constructions

Palettes

 

Qu’est ce qu’une palette pour Richarme ?

Un ensemble important de petits cartons peints dont le rôle et l’intérêt se modifièrent au cours des années. Il s’agit tout d’abord d’un support cartonné, bloc de papier à lettres (généralement 21/27 cm ) utilisé dans le processus de brassage des pâtes, étape quotidienne et plus particulièrement entre chaque nouvelle toile.

Deux raisons à ce rituel, l’économie des tubes de couleurs, une exigence héritée de la période de guerre, et également l’intérêt d’avoir d’avance sous la main, des « dessous » c’est-à-dire des couches préparatoires. La date figurant parfois au dos, indique le temps de séchage. Par ses recherches sur la décomposition des couleurs, la vision personnelle du peintre évolua progressivement, les cartons bénéficièrent de tons nouveaux élaborés chaque jour. Elle réalisa qu’ils dégageaient de réelles harmonies et qu’elle pouvait les « pousser » à sa manière, et à son goût, avant de les mettre de côté. Dans cette optique, elle fut amenée à travailler sur plusieurs cartons à la fois. Richarme les appelait « mes petits abstraits ». Etalés autour du chevalet, rarement signés, ils représentaient ses réflexions méditatives sur l’alchimie des couleurs et un creuset possible pour son inspiration. Certains ont servi à des pochades rapides.

L’ensemble a été classé séparément et fait l’objet d’une œuvre parallèle pratiquement inconnue.

Sa fille Michèle, 2010